En collaboration avec le chirurgien dentiste, le prothésiste dentaire est un technicien qualifié qui exerce ses activités dans la conception, la fabrication et la modification de dispositifs médicaux sur mesure.

Il travaille à partir des empreintes prises par le dentiste et façonne différents matériaux (résine, métaux, matières plastiques, céramiques…) à la main et sur machine.
Le prothésiste n’est pas en contact direct avec les patients. Il exerce en général dans un laboratoire spécialisé, artisanal ou industriel dans le respect des conditions d’environnement, de santé et de sécurité au travail.
Il est capable de s’adapter à l’évolution des matières d’œuvre, des produits, des procédés et des techniques.
Il est tenu au secret médical et professionnel.  
Les prothèses qu’il fabrique (bridges, couronnes, dentiers…) doivent répondre à des impératifs à la fois fonctionnels et esthétiques. Pour cela, le prothésiste doit avoir une connaissance parfaite de la morphologie dentaire, et un sens de l’harmonie et de l’esthétique d’un visage.
 
Capable d'assumer la gestion administrative courante des stocks, des moyens techniques et financiers et des ressources humaines, il sait organiser la production et participe ainsi au développement de la compétitivité de l'entreprise qui l'emploie.

Les élèves pourront passer le BEP auxiliaire en prothèse dentaire dont l’évaluation s’effectue en grande partie en contrôle en cours de formation pendant la période seconde et première professionnelle.
L’évaluation pour le Bac pro Prothèse dentaire s’effectue en grande partie en contrôle en cours de formation pendant la période première et terminale professionnelle.
Les périodes de formation en entreprise sont réparties sur les trois années scolaires, pour une durée de 22 semaines en tout.